Les jeunes des coalitions « Idy 2019 » à Ziguinchor demandent à Macky Sall de faire mieux que ses prédécesseurs

« Si Macky Sall quitte le territoire, il ne va plus revenir parce qu’il va trouver un autre gouvernement qui sera organisé par l’opposition » 

 Les jeunesses des coalitions « Idy 2019 » et « Madické 2019 » ont tenu conjointement une déclaration face à la presse ce mercredi. Ils condamnent avec la dernière énergie, les propos du directeur de campagne du candidat Macky Sall et de surcroit du Premier de la République du Sénégal. Qui  proclame son leader vainqueur au premier tour de cette élection présidentielle et avance un pourcentage de 57% a précisé, Mamadou Ndaw Dieng responsables des étudiants de la coalition « Idy 2019 ».


« Quelque chose que nous ne pouvons pas accepter parce que les tendances sont lourdes et avérées et confirment un deuxième tour. Parce que le Président Macky Sall a té en ballotage à Dakar dont le cumul des voix de l’opposition dépassent largement les siennes.  Il a été gagné dans la région de Diourbel, et en ballotage  dans la région de Thiès. Donc vous perdez éventuellement ces trois régions et vous y êtes en ballotage on ne peut pas concevoir que le Président Macky Sall passe au deuxième tour » a dénoncé Mamadou Ndaw Dieng et Yankhoba Sagna président de la commission organisation « Idy 2019 », entourés de jeunes venus en masse manifester leur colère et leur détermination.

 

Des actes suffisants selon ces jeunes de l’opposition, pour condamner vigoureusement « cette autoproclamation du Premier Ministre, qui déclare vainqueur son candidat vaille que vaille ». Mais surtout pour lancer un appel républicain au Président Macky Sall.

 

« Il ne doit pas faire moins que ses prédécesseurs, Abdoulaye Wade avait accepté d’aller au deuxième tour en 2012. Nous lui demandons de rester dans cette dynamique de courtoisie, dans cette dynamique de démocratie, qui nous a été léguée par le Président Abdoulaye Wade et d’accepter d’aller au second tour. Et nous disons s’il persiste à se proclamer au premier tour, il aura en face de lui une jeunesse déterminée et prête à le déloger du malais de la République » fulmine t-il.

 

Ces jeunes appellent à la posture républicaine à la commission nationale de recensement  des votes et demandent au juge Demba Kandi de dire que la vérité et de déclarer la véracité des urnes.

 

« Et aujourd’hui les urnes ont parlé et dit qu’il y’aura un deuxième tour qui est inévitable. Donc nous demandons au juge Demba Kandji de ne pas installer le chaos, l’instabilité dans cette République Sénégalaise » a pesté Mamadou Ndaw Dieng..

 

Dans cette même dynamique les jeunes demandé aux chefs religieux et régulateurs sociaux de raisonner le Président Macky Sall, « qui veut s’agripper au pouvoir ».

 

«Il doit comprendre que le pouvoir est donné par Dieu. Et aujourd’hui c’est ce même Dieu qui a voulu que Macky Sall aille au deuxième tour, il doit accepter la destinée, il doit accepter son destin présidentiel. Le Président Macky Sall a intérêt à consolider la démocratie sénégalaise, parce qu’on vient de nous confirmer qu’il quitte le Sénégal. Mais qu’il sache que s’il quitte le territoire, il ne va plus revenir parce qu’il va trouver un autre gouvernement qui sera organisé par l’opposition » a-t-il averti.
                                                                   Ibrahima Goudiaby:


A LA UNE

EN VIDEOS

Tous droits réservées ::: ©2014 | burabenews.net | burabenews@gmail.com
BURABE NEWS Sarl - Ziguinchor - +221 77 9383700 / 77 2028508